3/12/2012

Les colorations naturelles

Quand on pense colorations naturelles, on pense tout de suite "henné"! Oui mais pas seulement... La nature nous a donné une infinité de plantes dites tinctoriales qui peuvent nous permettre de jouer sur plusieurs palettes de couleurs et de reflets, tous plus lumineux et vivants les uns que les autres.

Pour mes premières "expériences", j'ai utilisé des plantes de chez Centifolia, que vous trouverez à cette adresse: http://www.centifoliabio.fr/plantes-pour-teintures-et-soins-capillaires-3-91.r.fr.htm

Voici donc le résultat de deux mois de colorations naturelles:

1 ère application:

Henné naturel préparé la veille au vinaigre de cidre + garance (pour les reflets rouges) préparée au dernier moment avec de l'eau tiède.
A la lumière du jour


Avec flash
2 ème application:

Même mélange que la première, mais temps de pose plus long.
A la lumière du jour
Avec flash
3 ème application:

Henné naturel + amla + indigo + brou de noix : le but était ici de foncer mes cheveux.
Je n'ai pas pensé à prendre de photo de cette étape, je n'ai donc que celle-ci, à la lumière du jour
4 ème application:

Technique du "deux temps": une première application de henné naturel uniquement, suivi d'une application de henné naturel + indigo + brou de noix.
A la lumière du jour
Avec flash

Verdict :

Côté couleur : j'ai obtenu l'intensité et la hauteur de ton que je désirais, mais perdu les reflets du début que j'aimais beaucoup. Je tenterais donc pour la prochaine fois de les garder foncés mais d'intensifier les reflets rouges / violines. Cette fois je compte commander mon henné sur cet autre site : http://www.henneindigoetcompagnie.fr/

Côté forme : la qualité de mes cheveux est bien meilleure! J'ai retrouvé de la masse et du volume (j'en avais beaucoup perdus : merci les hormones!), de la tonicité (suite à de trop nombreux et mauvais traitements chimiques mes cheveux étaient devenus "élastiques") et de la brillance. Ils restent encore un peu secs et cassants mais leur qualité est incomparable avec ce que j'avais il y a deux mois!

En conclusion : les plantes tinctoriales et moi, maintenant, c'est à la vie à la mort!

4 commentaires:

  1. ma belle comment prépare tu ton henné avec l'indigo et surtout comment laves tu tes cheveux après car j'ai cru comprendre qu'il n'y avait que le SIDR qui ne le fais pas dégorgé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le henné je le prépare avec du vinaire de cidre la veille, je le laisse reposer toute la nuit sous film plastique. Je prépare séparément l'indigo et le brou de noix à l'eau tiède, au dernier moment. Je mélange les trois pâtes obtenues et au besoin, je rallonge avec un peu d'eau. J'ai aussi entendu beaucoup de bien du sidr mais ne l'ai pas encore personnellement essayé! Je rince mon henné longuement à l'eau puis avec de l'après-shampooing pour enlever les dernières brindilles. J'attends toujours deux-trois jours que la couleur s'oxyde et se fixe un peu avant de faire mon premier shampooing, si mes cheveux sont gras, je les attache en chignon pour ne pas que ça se voit trop. J'utilise un shampooing normal, bio de préférence, et pour le moment, je n'ai pas trop de problèmes de "dégorgement". A voir sur du plus long terme :)

      Supprimer
  2. en tous cas j'adore tes cheveux et la couleur que tu as obtenue avec la garance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'aimais beaucoup aussi, j'espère récupérer ces reflets mais sur cheveux plus foncés! Affaire à suivre...

      Supprimer